La diète Barf du Val de la Petite Creuse

Home - Valcreuse- tout le blog-La diète Barf du Val de la Petite Creuse
La diète Barf du Val de la Petite Creuse

 

Débuter au Barf : introduction  Réussir la transition vers le BarfElever son chiot berger allemand au Barf


La diète Barf est un régime alimentaire qui se veut particulièrement équilibré et approprié à condition de respecter quelques règles élémentaires et de faire preuve d'un bon sens de l'observation.

Le sens de l'observation, pourquoi ?

Tout simplement parce que le rôle de l'alimentation est de maintenir le chien en santé et que la bonne santé, autant que la mauvaise, s'apprécie avant toute autre investigation au niveau de la vitalité, de la qualité du poil, de l'état d'embonpoint etc. et aussi ... au niveau de l'aspect des selles. Un "problème" à l'un ou l'autre de ces niveaux doit alerter et inciter à apporter des corrections dans la gamelle.


Quelles sont les règles élémentaires de la diète Barf ?

Elles sont au nombre de 3.

→ La ration est proportionnelle au poids idéal du chien et représente entre 2 et 4% de ce poids selon le tempérament, le mode de vie et le stade physiologique, sauf pour les chiots en croissance où cette proportion varie entre 8 % et 5% du poids selon l'age (8% vers 2-3 mois puis 7, puis 6 pour finir à 5% en fin de croissance)

→ La ration est composée de 40% d'os charnus + 40% de viande + 10% d'abats + 10% de légumes et fruits

→ La ration est crue !

C'est à partir de ces principes et en fonction des résultats obtenus sur la vitalité, la qualité du poil et de la peau, l'état d'embonpoint ainsi que sur les selles de nos propres chiens - bergers allemands mais aussi cotons de Tuléar et cavaliers King Charles - que nous avons élaboré une ration qui couvre les besoins énergétiques (comme en atteste nos poids stables) mais également tous les besoins en minéraux, vitamines, oligoéléments (comme en atteste l'état général de nos chiens) besoins estimés par des "nutritionnistes" canins* et sur lesquels repose l'essentiel de leur argumentation anti-barf.

La diète que nous avons élaborée est totalement opposable à l'alimentation industrielle en terme de couverture des besoins et offre l'avantage supplémentaire de ne causer aucun dégât à l'organisme puisqu'elle exclue les céréales (probablement allergènes), les conservateurs, colorants et autres ingrédients de synthèse (pour lesquels on a pas évalué les conséquences notamment en combinaison) et limite l'apport des glucides (source totalement accessoire d'énergie chez le carnivore) au strict minimum et sous une forme facilement exploitable pour ne pas causer d'effort digestif anormal.


Quelle est donc cette diète ?

La diète Barf du Val de la Petite Creuse est un menu hebdomadaire varié agrémenté de compléments ayant fait la preuve de leur efficacité et contribuant à l'équilibre en minéraux, vitamines et oligoéléments (recommandés par les "nutritionnistes" canins*).

L'exemple qui vous est proposé ci-après constitue le menu d'un berger allemand d'environ 30 kg ayant une vie active.

L'apport énergétique - environ 2500 KCal - est évidemment supérieur à celui qui serait correct pour un chien de poids inférieur ou un chien inactif.

Le rapport phospho/calcique moyen de ce menu est de 1,7 .


Où nous fournissons nous pour réaliser ce menu hebdomadaire ?

Nos principaux fournisseurs sont au nombre de 4

- La société Bon-Instinct est notre principal fournisseur : nous y achetons nos cous de poulet et de canard, nos dos de poulet, nos cuisses de poulet, notre viande de poulet, de dinde et de canard sous la forme VSM (Viande séparée mécaniquement), nos foies et cœurs de dinde. Bon-Instinct nous livre en moyenne toutes les 4 semaines (pour ceux qui seraient intéressés pour grouper leur commande avec la nôtre).

- La société St Laurent nous fournit la viande de bœuf et la panse à raison d'une livraison toutes les 8 semaines.

- Pour les compléments nous avons opté pour des fournisseurs en semi-gros ce qui nous permet d'en faire profiter nos clients. Huile de saumon, algues, ortie, levure de bière, extrait de moule verte ... sont en vente à la boutique.

-les supermarchés et petits commerçants nous fournissent le reste, à savoir d'autres sources de protéines au moment des promotions, les œufs (quand nos poules sont en pause) et le tant aimé gruyère. Les légumes, eux, proviennent d'une exploitation maraîchère bio qui nous cède ses invendus. Quant au lait fermenté nous le fabriquons maison.


Comment nous organisons-nous pour confectionner les gamelles ?

Cela nous prend environ 1 heure par jour pour confectionner et distribuer une vingtaine de gamelles matin et soir.

Seulement 1 heure pour offrir un réel moment de plaisir à nos chiens - il faut les voir manger - et leur apporter tout le nécessaire pour être en bonne santé physique mais également mentale (notre ration satisfait aussi les besoins de croquer des os et propose des odeurs et des goûts particulièrement alléchants).

Que représente une heure quotidienne de notre temps face aux résultats sur nos chiens surtout quand on considère que c'est en fait un peu moins de 5 minutes par chien !

Nos seules contraintes sont de disposer d'assez de place pour stocker nos ingrédients, de bien penser à faire décongeler le nécessaire pour le lendemain et de hacher nos légumes et fruits.

Si vous souhaitez tenter l'expérience de la diète Barf - ce que nous vous engageons vivement à faire - nous pouvons être à vos cotés. Nous pouvons calculer la ration de votre chien en fonction de son poids idéal, son mode de vie, ses besoins particuliers (croissance, reproduction, expos ...), vous fournir menus et apports nutritionnels pour vous rassurer mais aussi pour les comparer à l'alimentation industrielle.

Nous pouvons vous accompagner dans la transition et apporter les corrections nécessaires en fonction des résultats que vous obtiendrez sur votre chien. Vous n'avez qu'à nous contacter pour cela.


Débuter au Barf : introduction  Réussir la transition vers le BarfElever son chiot berger allemand au Barf

recommandés par les nutritionnistes canins* : il s'agit des apports recommandés par NRC, AFFCO et FEDIAF, des agences missionnées par les industriels de l'alimentation animale. En l'absence d'études indépendantes et parce que le Barf est critiqué sur son empirisme, notre menu tient compte des recommandations de ces agences non sans suspecter qu'elles sont faites pour coller aux apports de l'alimentation industrielle.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.