Sélectionner une page
Faire garder son chien chez nous
Accueil » La pension » La pension canine » Faire garder son chien chez nous

 

Faire garder son chien, pourquoi ?

Il faut se rendre à l’évidence, il est de moins en moins aisé de voyager ou de séjourner en hôtel, gîte ou même camping accompagné de son chien et c’est d’autant plus vrai si celui-ci est de grande taille ; Il est également délicat d’imposer à ses proches la prise en charge de son compagnon durant nos congés ou en cas de soucis.

L’option de faire garder votre chien ou vos chiens par un professionnel est la solution que nous vous proposons à travers notre service de garde.

 

 

Notre conception de ce service de garde

 

Nous avons une conception personnelle de ce qu’une pension canine doit offrir comme prestation, une conception à l’image de notre façon d’élever, d’éduquer et de soigner nos propres chiens basée sur le respect de leurs besoins et de leur personnalité mais aussi sur la sécurité et évidemment sur l’hygiène. Cette conception se fonde également sur le principe que certaines activités représentent un risque important et ne peuvent avoir cours au sein d’une pension où le chien n’est pas dans son état émotionnel normal ni sous le contrôle de ses maîtres.

Première parenthèse à propos de notre conception. Selon nous on ne peut pas considérer comme une pension un système de garde dénué d’installations conformes, d’assurance et de personnel à l’image de ces “pensions familiales” qui surfent sur la culpabilité des familles. On ne peut pas non plus considérer comme une pension un établissement tenu par des personnes sans connaissances en éthologie et psychologie canine ou faisant usage de brutalité. Au mieux ces structures peuvent s’appeler hébergement temporaire au risques et périls du chien et du propriétaire. Au pire il s’agit de prisons.

Nous ne sommes ni une prison, ni un lieu d’hébergement temporaire aux risques et périls du chien et du propriétaire. Nous mettons au contraire en oeuvre tous les moyens possibles pour que le séjour de votre chien lui soit agréable ou du moins acceptable et qu’il ne court strictement aucun danger. Nous ne nous substituons donc jamais au maître en matière de décisions et d’expositions à certains risques. En d’autres termes nous ne ferons rien qui représente un danger physique, sanitaire ou psychologique même si cela aurait amené des divertissements durant le séjour. Venir en pension chez nous signifie venir attendre patiemment le retour de sa famille aussi peu amusante soit cette perspective.

Ce point fondamental ayant été abordé, passons à ce qui fait notre particularité : la gestion de stress.

Il est évident pour nous que nos compagnons canins nous sont fortement attachés, à nous mais également à tous les membres de la famille sans oublier au lieu et à la routine que nous ne manquons pas d’installer au quotidien (horaires fixes, habitudes de sorties). Tout ceci les sécurise.

Imaginez alors un peu leur inquiétude et parfois même leur désarroi lorsque, pour une raison qui leur est incompréhensible, nous les privons de tous leurs repères ! Cette inquiétude ou ce désarroi sont au coeur de nos préoccupations. C’est pour ainsi dire notre seule préoccupation quand nous accueillons un chien. Tout notre fonctionnement a été pensé pour répondre à cette préoccupation. Cela passe par une présence apaisante, une vigilance accrue (surtout pour la prise alimentaire) et un lieu temporaire de vie totalement sécurisé. C’est à cela que nous nous employons.

Présence apaisante et vigilance accrue nécessitent les fameuses connaissances en éthologie et psychologie canine évoquées précédemment. N’est apaisante qu’une présence qui fait diminuer le stress y compris si cela suppose de s’effacer. Notre présence auprès du chien cherche toujours à le faire renouer avec l’allostasie. Nous évitons de susciter autant la peur que l’excitation. La vigilance requiert quant à elle de savoir évaluer l’état émotionnel dans lequel le chien se trouve et de mettre en oeuvre des moyens pour le rendre compatible avec la prise alimentaire, la boisson et le repos. L’ennui n’empêche pas de manger. Par contre la peur et l’angoisse si. 

A propos de ce que nous appelons un lieu temporaire de vie totalement sécurisé : Nous considérons que quelque soit le caractère du chien, sa sécurité et celle des autres doit être garantie. Certains chiens ont des caractères forgés par leurs différentes expériences, leur mode de vie ou tout simplement leur tempérament inné qui peuvent nécessiter de prendre des précautions particulières avec leurs congénères ou avec l’Homme. Cela demande des installations prévues à cet effet où les contacts y compris avec l’humain peuvent être évités et où les matériaux résistent à tous les assauts.

Chez nous chaque chien dispose de son logement et de sa courette privative accessible par une trappe que nous pouvons condamner si besoin de l’extérieur. Ainsi nous pouvons effectuer l’entretien sans gène ni risque si le contact est délicat. Chaque chien peut sortir faire ses besoins, prendre l’air et observer les alentours en toute indépendance et tranquillité. Un système de passe-plat permet même de lui distribuer eau et nourriture sans pénétrer dans son boxe. Température et hygrométrie sont maitrisées grâce aux chauffages collectifs ou individuels et la ventilation. Chaque boxe dispose d’une fenêtre en hauteur pour fournir l’éclairage naturel et aérer. Cela dit c’est généralement à la conception, la taille et la propreté que s’arrêtent les familles pour juger du confort, de l’hygiène et du bien-être de leur chien. Certaines familles trouvent ce logement inadéquat ce que nous comprenons parfaitement puisqu’il s’éloigne du logement habituel du chien. Cependant ce logement répond à l’objectif de sécurité et d’hygiène sans nuire d’aucune sorte au bien-être si on fait abstraction des effets de la séparation et de la garde par autrui ailleurs que chez lui.

Une boxe et une courette même vaste, même identique à l’intérieur d’une maison ne comble pas le manque de la famille. C’est une erreur de penser qu’offrir un logement immense et un parc d’ébat gigantesque à son chien suffira à lui rendre la séparation agréable. Si l’endroit lui est inconnu, aussi grand soit-il il lui est inconnu. Si vous l’y laissez, aussi spacieux soit-il, il y reste sans vous. La taille du boxe est un faux problème.

 

La priorité du chien qui entre en pension est de pouvoir rapidement contrôler son environnement en fonction de ses besoins de sécurité et de savoir qu’il va vous retrouver.

 

 

Nos secrets pour un séjour serein

 

Il est tout à fait possible de rendre acceptable le séjour en pension. Avec un peu de bonne volonté, il est même possible de le transformer en expérience plutôt positive. Cela passe par un travail en amont sur l’acceptation de la séparation et un travail de familiarisation.

Première étape : Faire connaissance

Avant toute nouvelle admission, nous vous demandons de prévoir une visite préparatoire durant laquelle nous remplirons ensemble un questionnaire préalable à l’accueil de votre chien. Outre se rencontrer, il s’agit pour nous de connaître les habitudes de votre compagnon pour respecter ce qui peut l’être (vocabulaire, horaires, traitement médical) ; il s’agit également de cerner au mieux son état d’esprit, son niveau d’anxiété, son confiance envers l’humain et sa sociabilité afin de prendre les bonnes mesures pour son confort et sa sécurité à la pension.

Deuxième étape : Créer des repères

L’idée est de réduire la méfiance ou l’inquiétude que peut ressentir votre chien au cours des contacts durant son séjour en pension en lui permettant de se “raccrocher” à un langage qu’il comprend, à des objets qu’il connaît, des rythmes et une alimentation familière.

Ainsi, un “je reviens” lors de votre départ, son panier avec sa couverture et ses jouets (sauf s’il est gardien de ceux-ci) ainsi que sa nourriture dans son boxe le rassureront ; de même qu’un “On va prom’ner” ou “A la soupe” l’aideront à se laisser manipuler ou nourrir en toute confiance, si vous avez pris la précaution, il va sans dire, de lui apprendre auparavant.

Troisième étape : Familiariser à la pension

Nous entendons par là, habituer au cadre, à l’ambiance, à la personne qui, un jour, va veiller sur votre chien à votre place. Cette familiarisation qui devrait intervenir dès le plus jeune âge et très régulièrement doit au moins comprendre un mini séjour à la pension avant le vrai premier séjour. Il s’agit d’apprendre au chien qu’il est gardé temporairement ailleurs que chez lui et par quelqu’un d’autre. Cela lui permet aussi d’apprendre que sa famille va revenir le chercher. C’est d’autant plus important que le chien est sensible ou anxieux.

Téléchargez le questionnaire préalable à l’admission

 

Le séjour proprement dit

Chez nous les chiens sont accueillis exclusivement en boxe individuel comme nous l’avons expliqué précédemment. Ils n’ont pas de contact – hormis visuel – avec les autres pensionnaires pour les raisons de sécurité évoquées mais aussi par mesure de prévention des transmissions de parasites, bactéries et virus. Nous ajoutons une explication supplémentaire à ce sujet.

Le séjour en pension n’est pas une bonne occasion de nourrir ses besoins sociaux avec des congénères. La responsabilité de la satisfaction des besoins sociaux incombe au propriétaire. Elle fait appel à la parfaite connaissance du tempérament du chien et à la confiance en soi qui elle dépend beaucoup du relationnel mis en place au sein de la famille et du mode de vie habituel. En outre les interactions avec les congénères sont sous l’emprise de l’état émotionnel étant lui même consécutif à l’état de stress que génère la séparation et le changement de lieu de vie. Le fait d’être gardé par d’autres personnes que ses propriétaires dans un endroit qui n’est pas sa maison génère plus ou moins de stress et donc plus ou moins d’émotions qui faussent, voire altèrent, les compétences sociales. Rencontrer des congénères dans le cadre d’un séjour en pension peut de ce fait créer une sensibilité, une réactivité qu’on pourrait nous reprocher si elle se généralise à toutes les relations sociales par la suite.

Dans d’autres cas c’est à l’inverse la possibilité exceptionnelle de rencontrer des congénères qui génère une excitation extrême ce qui altère également les compétences sociales. Nous avons pleinement conscience que la socialité est importante et qu’elle pourrait constituer un formidable enrichissement dans le cas d’un séjour en pension mais cette socialité nécessite des apprentissages (à modérer ses comportements notamment et à respecter la communication de l’autre surtout s’il ne souhaite pas d’interaction) et des entrainements qui incombent une nouvelle fois au maître. En outre cela reviendrait à utiliser comme cobaye ou professeur commis d’office les autres pensionnaires ce qui se heurte à notre éthique.

Selon leur tempérament et les options souscrites les chiens peuvent sortir individuellement dans le jardin de détente ou bénéficier d’une séance d’activités mais cela n’est ni systématique ni garanti. Nous nous expliquons en détail ce sujet.

  • Premièrement, les sorties ont vocation à offrir un moment de détente. Il s’avère que de nombreux chiens ne cherchent pas à se détendre et à profiter de ce moment mais saisissent plutôt cette opportunité pour décharger leur frustration sur les autres pensionnaires en les agressant à travers les grilles. Bien que nous comprenons tout à fait les causes et n’en tenons absolument pas rigueur aux chiens en question, notre rôle est de préserver chaque pensionnaire. Nous ne pouvons donc pas permettre à l’un d’eux d’en prendre un autre pour cible même si l’agression se contente d’être distante et par le biais d’aboiements. Nous ne pouvons pas non plus laisser un chien s’exciter à l’extrême sous prétexte qu’il évacue ses frustrations. Les conséquences sur le métabolisme général (rythme cardiaque, tensions musculaires, digestion …) sont telles qu’elles compromettent la sérénité ultérieure et constituent un véritable risque d’accident. En outre les chiens ayant tendance à la sur-excitation et à la décharge émotionnelle sur un tiers représentent un risque majeur d’agression redirigée vers nous même lorsque que nous intervenons pour les calmer ou les reconduire en boxe. Nous ne sortons donc en jardin de détente que les chiens qui s’y détendent réellement.
  • Deuxièmement, les sorties sont rarement un problème à l’inverse des retours en boxe. Lors du retour en boxe nous sommes exposées au risque de refus de la part du chien, un refus bien légitime si le séjour en pension est mal vécu. Tout refus sera respecté afin de ne pas entrer en conflit avec votre chien et générer de l’opposition. Nous ne forçons jamais un chien à faire ce qu’il ne veut pas ! Au contraire nous allons toujours tenté par tous les moyens positifs d’obtenir sa collaboration et son acceptation. Dès lors cela suppose que le chien soit disposé à renoncer à certaines choses et à accepter les restrictions. C’est un travail qui doit être fait par le propriétaire en amont. Pourvoir à cet enseignement à la place du propriétaire s’apparente à une prestation d’éducation. Les séjours en pension chez nous n’ont pas vocation à éduquer les chiens. Nous ne sortons donc en jardin de détente que les chiens qui acceptent de renoncer à cette sortie au bout du temps imparti et acceptent de retourner en boxe.

 

Nous visitons les chiens quotidiennement et plusieurs fois par jour afin de nous assurer que tout va bien, qu’ils mangent, qu’ils boivent et qu’ils sont confortables. Lors de chaque visite nous mettons tout en oeuvre pour améliorer le relationnel avec nous afin qu’un lien se noue et surtout que la confiance s’installe. Cela peut aller de la distributions de friandises au retrait pur et simple de leur champ perceptif si notre présence les gène. Nous ne forçons jamais le contact même visuel ! Pour les chiens qui se réjouissent de notre visite nous essayons de leur apporter jeux et câlins selon leurs préférences dans la mesure où cela ne génère pas d’excitation excessive ou une frustration importante lorsque nous partons.

 

Les repas de votre chien lui sont servis selon ses habitudes et au moyen de la nourriture que vous avez fournie sauf Barfing ou option pension complète aux croquettes Alternative®. Nous respectons aussi bien les quantités que les horaires dans la limite du raisonnable et des horaires de fonctionnement de l’établissement.

 

Nous veillons à l’hygiène des locaux en permanence sans pour autant imposer des nettoyages quotidiens à grande eau à votre chien. Ainsi les boxes sont balayés et lavés au besoin durant le séjour tandis que les déjections sont ramassées quotidiennement dans la courette. IL va sans dire qu’entre deux pensionnaires nous effectuons une désinfection totale et changeons les gamelles mais durant le séjour nous nous en tenons à un entretien de l’ordre de celui qu’on effectue chez soi. L’idée est toujours de préserver la tranquillité du chien plutôt que de le déranger ou de l’inquiéter.

 

Le soir, l’accès à la courette extérieure du boxe de votre chien est clos en hiver afin de limiter la baisse de la température (un chauffage d’appoint complémentaire au chauffage collectif peut être ajouté au besoin pour les plus frileux) mais il peut être clos également en toute saison pour limiter les interactions avec les voisins et lui permettre une nuit calme s’il n’y parvient pas de lui même.

 

 

Les formalités

 

Rappel des horaires et jours d’ouverture de la pension

Nous accueillons les chiens tous les jours du lundi au samedi entre 10 h 00 et 18 h 00  sur rendez-vous exclusivement. Nous ne craignons aucune visite à l’improviste mais vous prenez le risque de trouver porte close si nous sommes parties en balades, en course ou à une séance d’activités éducatives en extérieur.

Par ailleurs l’accès aux différents logements suppose qu’aucun chien ne soit présent dans le jardin de détente. Nous organisons donc les sorties en jardin en fonction du planning des entrées et sorties des pensionnaires afin que la durée de la sortie ne soit pas écourtée par l’arrivée de l’un d’eux. Si vous arrivez à l’improviste ou en dehors de l’horaire prévu vous êtes susceptible de devoir attendre que le temps de sortie du chien dans le jardin de détente soit respecté ou vous nous obligez à réduire cette durée.

L’établissement est fermé le dimanche et les jours fériés sauf en juillet et en août où l’établissement est ouvert 7 jours sur 7.

Après un bref examen (état général, comportement) votre chien est installé dans le boxe individuel qui aura été choisi en fonction de sa personnalité et de ses besoins avec ses objets familiers (panier, couverture, jouets, …). Seuls les chiens en parfaite santé ne présentant ni symptômes d’une infection, ni blessure récente, ni chirurgie récente sont acceptés en pension. Exception est faite pour les chiens atteint d’une maladie non contagieuse dont l’évolution est maitrisée par un traitement médical fourni avec l’ordonnance et facile à administrer. Nous n’effectuons pas les soins infirmiers ni les injections.

Les objets confiés ne sont pas garantis mais nous ferons le maximum pour vous les restituer en état. Si nous constatons un début de dégradation, les objets seront retirés. Nous vous remercions donc de bien vouloir choisir ces objets en conséquence et d’éviter les peluches, les coussins à rembourrage ou toute autre objet potentiellement dangereux s’il est dégradé. Merci également d’éviter les os qui peuvent être ingérés.

Pour savoir quoi emmener, nous vous invitons à consulter l’article suivant.

La valise du pensionnaire

Après son installation, nous mettons à jour si nécessaire sa fiche de renseignements et prenons note des consignes pour l’alimentation, de son éventuel traitement, des restrictions, des réserves, des précautions à prendre et des options souscrites. Cela donne lieu aux conditions particulières au contrat de garde.

Nous vérifions le carnet de santé (qui est conservé durant le séjour) notamment que votre chien est bien à jour de vaccination et été traité préventivement contre les parasites. Si votre chien n’est pas à jour cela donnera lieu à un surcoût pour désinfection spécifique. En outre vous devrez signer une décharge pour qu’il soit gardé malgré cela.

Nous fixons alors le rendez-vous de sortie.

 

Les options de séjour

 

Nous proposons plusieurs options permettant d’améliorer le séjour en termes d’enrichissement ou de confort ainsi que des prestations de services annexes. Ces options vous sont détaillées ci-après. Le tarif est consultable à la page Tarif

Option détente (sous réserves*)

Votre chien est sorti si cela est possible dans notre jardin de détente. Il dégourdit ses muscles et profite de vrais moments de jeux ou de câlins si cela lui convient. La durée de la sortie est approximativement d’une trentaine de minutes selon la météo. En cas de météo défavorable cette sortie peut être écourtée ou reportée au lendemain sans que cela ne change le prix du séjour.

Option activités (sous réserves*)

Votre chien bénéficie si cela est possible d’une ou plusieurs séances d’activités canines toujours individuelles sur notre terrain privé où il a accès à un parcours d’agility, une piscine, des jeux divers lui permettant de se distraire. Le nombre et le rythme sont déterminés lors de l’entrée en pension sans pouvoir excéder 3 séances sur une période d’une semaine. La durée des séances d’activités est approximativement d’une trentaine de minutes selon la météo. En cas de météo défavorable la séance peut être écourtée ou reportée au lendemain. Si le nombre de séances prévu au contrat n’a pu être respecté pour des raisons liées à la météo ou au comportement du chien, ces séances seront déduites du prix du séjour lors de l’encaissement.

Option enrichissement

Votre chien reçoit chaque jour un distributeur de friandises ou une mâchouille différents permettant de satisfaire ses besoins de rognage et de lui offrir une distraction. La liste des friandises et mâchouilles est variable selon les disponibilités. Elle tient compte des préférence de votre chien et de ses éventuelles sensibilités alimentaires.

Option pension complète

Votre chien reçoit deux rations quotidiennes, ou une seule s’il est habitué à ne manger qu’en une fois, de croquettes haut de gamme et sans céréales de la marque Alternative® au poulet et au saumon en fonction de son poids. La composition de ces croquettes est disponible sur le site de notre boutique.

Option “Barfing”

Votre chien reçoit deux rations quotidiennes d’un menu identique à celui que nous distribuons à nos propres chiens. Ce menu est composé d’os charnus, de viandes variés, d’abats complété selon les jours par du poisson ou des oeufs auquel on ajoute de l’huile de poissons et un peu de légumes. Pour en savoir plus sur ce régime alimentaire nous vous invitons à consulter la page qui lui est dédiée.

Option brossage (sous réserves*)

Si votre chien s’y prête, il peut être brossé avant de vous être restitué ou durant son séjour. Cette option est réservé aux chiens habitués à être brossé et qui apprécient le brossage. Notre rôle est de lui prodiguer un moment de bien-être, pas une contrainte et encore moins de l’habituer au brossage. Cela entre dans le cadre de l’éducation. Le brossage est réalisé à partir d’outils respectant la nature du poil de votre chien. En cas de noeuds nous les laisserons en place sauf si vous nous avez expressément demandé de les couper. L’option brossage ne comprends ni la coupe des griffes, ni le nettoyage des oreilles.

Option bain (sous réserves*)

Si votre chien s’y prête, il peut être lavé avant de vous être restitué ou durant son séjour. Cette option est réservé aux chiens habitués à être lavé et qui apprécient le bain. Notre rôle est de lui prodiguer un moment de bien-être, pas une contrainte et encore moins de l’habituer au bain. Cela entre dans le cadre de l’éducation. Le lavage est réalisé avec de produits respectant la nature du poil de votre chien. En cas de noeuds nous n’effectuons pas le lavage qui aurait pour conséquence de resserrer encore davantage les noeuds.  L’option bain ne comprends pas le brossage mais vous pouvez demandé à souscrire à l’option bain et à l’option brossage pour bénéficier d’un brossage avant le bain. Nous ne disposons pas de moyen de séchage c’est pourquoi l’option bain ne peut être souscrite qu’en période tempérée ou chaude. Pas de bain en hiver. Pour les personnes souhaitant un véritable toilettage de leur chien, nous pouvons par contre faire intervenir une toiletteuse professionnelle sur place. 

 

*Sous réserves. Les options sous réserves le sont par rapport au caractère de votre chien. Les chiens montrant des difficultés à s’approcher de nous ne sont ni sortis en jardin de détente, ni sortis pour des activités. Pour que le chien soit sorti il doit venir de lui même au contact et être à l’aise avec nous. Les chiens ayant des difficultés avec les auto-contrôles, sautant, mordant les mains d’excitation, tirant en laisse jusqu’à l’étranglement, agressant les autres chiens ne sont pas non plus sortis en jardin de détente, ni sortis pour des activités. En outre pour l’accès aux activités le chien doit pouvoir être conduit au terrain en laisse sans risque qu’il nous échappe ce qui suppose qu’il ne doit pas tirer en laisse. A ces réserves générales s’ajoutent également des réserves particulières pour les options brossage et bain. Les chiens cherchant à se soustraire au brossage ou refusant coûte que coûte de monter dans la baignoire ne seront pas brossés ou baignés. La plupart de ces soucis est d’ordre éducatif ou comportemental. Ils doivent être traités par le maître en amont. Comme pour toutes nos prestations nous cherchons à limiter les causes de stress et à ne pas faire vivre d’expérience négative. 

 

Nous restons à votre disposition pour toute information encore plus détaillée à propos des options ou du séjour proprement dit. Il suffit de nous contacter au moyen du formulaire ci-dessous. Vous pouvez également consulter nos conditions générales d’admission pour en savoir plus.

 

10 + 14 =

Facebook
Instagram
Envoyer un email