Débuter au BARF : Elever son chiot berger allemand

Home - Valcreuse- tout le blog-Débuter au BARF : Elever son chiot berger allemand

banniere-barf

Débuter au Barf : introduction  Réussir la transition vers le BarfMenus Barf pour chiens adultes


Que vous ayez fait l'acquisition d'un chiot déjà sevré au Barf ou que celui-ci ait été sevré aux croquettes - dans ce cas une transition alimentaire sera nécessaire - il est tout à fait possible de l'élever au BARF sans courir aucun risque au niveau de sa croissance.

Le régime alimentaire BARF est parfaitement équilibré si l'on respecte les proportions et si on adapte la quantité à l'âge et au poids ; il est parfaitement sain puisque constitués d'ingrédients frais et contrôlables ; il est sans danger si on respecte la règle du tout CRU (à l'exception de quelques fruit et légumes devant être cuits).

Afin de vous aider dans votre démarche de nourrir votre berger allemand de la façon la plus appropriée qui soit sur le plan biologique nous mettons à votre disposition les conseils qui suivent. Ces conseils constituent une ligne directrice et doivent évidemment être adapté à la corpulence de votre chiot (ossature +/-forte), à ses besoins énergétiques propres (activités +/- intenses, conditions de vie +/- exigeantes). Son état d'embonpoint sera l'indicateur d'une quantité adaptée.

L'intégralité de l'article est téléchargeable au format pdf en bas de page


Rappel des proportions

 de 10 à 4 % du poids durant la croissance (de 4 à 2 % du poids à l'âge adulte selon l'activité)

→ 40 % de la gamelle environ sont constitués d'os charnus crus

→ 40% de la gamelle environ sont constitués de viandes crues

→ 10 % maximum de la gamelle sont composés d'abats dont la moitié de foie crus

→ 10 % de la gamelle environ sont constitués de légumes et fruits mixés crus (sauf exceptions)

Une autre astuce pour savoir quelle quantité donner proportionnellement au poids est de considérer qu'un chiot, quelque soit sa race, doit manger :

• de 80 à 60 g./kg de poids entre 2 et 6 mois,

• environ 50 g. par kg de poids  jusqu'à 9 mois,

•  40 g. par kg de poids jusqu'à la fin de sa croissance.

Vous vous apercevrez également qu'à partir de 5 mois la quantité par jour varie assez peu et que finalement votre chiot mange l'équivalent de ce qu'il mangera à l'âge adulte.


Poids d’un chiot Berger Allemand

Le contenu de la gamelle étant proportionnel à l’âge et au poids, il est nécessaire de peser régulièrement votre chiot pour pouvoir l’ajuster.

tableau-poids-croissance courbe-poids-croissance
ATTENTION : Ces indications de poids sont basées sur la moyenne observée au sein de l’élevage. Toutefois, certains individus peuvent présenter des poids supérieurs ou inférieurs selon leur corpulence, leur poids de naissance (faible ou élevé) ou encore selon leur appétit. Selon les tempéraments, certains individus ont également des besoins très nettement supérieurs ou très nettement inférieurs si tout leur profite.


Quantités par repas

 Selon son âge, votre chiot devra recevoir sa ration journalière en 4, 3 ou 2 repas pour que celle- ci soit assimilée de façon optimale.

La quantité par repas a été ajoutée au tableau 1 (quantité/repas x nombre de repas) en considérant que le nombre de repas passera de 4 par jour à 2 mois à 2 par jour à l’âge adulte ; il est néanmoins tout à fait possible de donner sa ration à un adulte en un seul repas le soir, si celui-ci n’est suivi d’aucune activité.tableau-rations-par-repas-croissance


Contenu des gamelles

Selon le principe que 40% de la ration journalière doit être composée d’os charnus, 40% de viandes,  10 % d’abats et 10% de légumes et fruits mixés, le tout cru, on obtient les menus suivants selon l’âge.

ATTENTION, ces menus sont des exemples et doivent être adaptés aux préférences alimentaires de votre chien en tenant compte de ses éventuelles sensibilités !

Il est de coutume de conseiller un apport de 3 ou 4 protéines différentes mais un régime Barf basé sur une seule protéine est tout à fait possible.


À 2 mois pour un mâle

Sur la base d’une ration de 700 g composée de 280 g d’os charnus + 280 g de viande + 70 g de purée de fruits/légumes + 70 g d’abats  devant être distribuée en 4 repas cela donne :

• matin : 140 g d’os charnus

• midi : 140 g de viande mélangée avec 70 g purée de fruits/légumes

• après-midi : 140 g d’os charnus avec les compléments*

• soir : 140 g de viande mélangée à 70 g d’abats

À 3 mois pour un mâle

Sur la base d’une ration de 900 g composée de 360 g d’os charnus + 360 g de viande + 90 g de purée de fruits/légumes + 90 g d’abats  devant être distribuée en 3 repas cela donne :

• matin : 300 g d’os charnus avec les compléments*

• midi : 250 g de viande mélangée avec 90 g purée de fruits/légumes

• soir : 60 g d’os charnus complétés de 110 g de viande mélangés à 90 g d’abats

À 4 mois pour un mâle

Sur la base d’une ration de 1100 g composée de 440 g d’os charnus + 440 g de viande + 110 g de purée de fruits/légumes + 110 g d’abats  devant être distribuée en 3 repas cela donne :

• matin : 350 g d’os charnus avec les compléments*

• midi : 300 g de viande mélangée avec 110 g purée de fruits/légumes

• soir : 90 g d’os charnus complétés de 140 g de viande mélangés à 110 g d’abats

À 5 mois pour un mâle

Sur la base d’une ration de 1300 g composée de 520 g d’os charnus + 520 g de viande + 130 g de purée de fruits/légumes + 130 g d’abats  devant être distribuée en 3 repas cela donne :

• matin : 400 g d’os charnus avec les compléments*

• midi : 400 g de viande mélangée avec 130 g purée de fruits/légumes

• soir : 120 g d’os charnus complétés de 120 g de viande mélangés à 130 g d’abats

À 6 mois (ou à 18 mois) pour un mâle
Sur la base d’une ration de 1400 g composée de 560 g d’os charnus + 560 g de viande + 140 g de purée de fruits/légumes + 140 g d’abats  devant être distribuée en 2 repas cela donne :

• matin : 560 g d’os charnus mélangés à 140 g d’abats

• soir : 560 g de viande mélangés à 140 g de purée de fruits/légumes auquel on ajoute les compléments*

À 9 mois (ou à 12 mois) pour un mâle

Sur la base d’une ration de 1500 g composée de 600 g d’os charnus + 600 g de viande + 150 g de purée de fruits/légumes + 150 g d’abats  devant être distribuée en 2 repas cela donne :

• matin : 600 g d’os charnus mélangés à 150 g d’abats

• soir : 600 g de viande mélangés à 150 g de purée de fruits/légumes auquel on ajoute les compléments*

À l’âge adulte pour un mâle

Sur la base d’une ration de 1000 g à +/- 20% (selon la corpulence, les activités et le mode de vie) composée de 400 g d’os charnus + 400 g de viande + 100 g de purée de fruits/légumes + 100 g d’abats  devant être distribuée en 2 repas cela donne :

• matin : 400 g d’os charnus mélangés à 100 g d’abats

• soir : 400 g de viande mélangés à 100 g de purée de fruits/légumes auquel on ajoute les compléments*

Les compléments sont variables selon les jours. Ils se composent d’huile de poisson gras, de vinaigre de cidre, d’algues, d’ail, de levure de bière, de sélégerme®, d’œuf entier, de petit-suisse, de gruyère râpé  … selon leur intérêt et les besoins spécifiques des chiens.

Pendant toute la croissance nous conseillons d’ajouter de l’extrait de moule verte et du Cynorrhodon à la ration.

tableau-rations-croissance

Tableau récapitulatif téléchargeable au format pdf en bas de page


Quelques astuces

Si vous possédez des chiens d’autres races, il vous suffit d’appliquer une règle de 3 (Poids de votre chien multiplié par le poids de la ration d’un berger allemand, le tout divisé par le poids du berger allemand => pour un chien adulte de 10 kg cela donne 10 x 1 /30 = 330 g./jour)

Pour savoir à peu près ce que mange un chien adulte actif par mois, il suffit de considérer son poids. Il mange à peu près à l’âge adulte l’équivalent de son poids en viandes + os charnus + abats + mix de fruits et légumes s’il a une vie active. Donc pour un berger allemand adulte de 30 kg, compter 30 kg par mois.

Pour le stockage, il faut compter environ 2,5 fois le poids en volume. Donc pour stocker 100 kg il vous faudra un congélateur de 250 litres.

Si vous constatez que les selles de votre chien sont blanches, comme composées de craie, c’est qu’il y a trop d’os dans votre ration. Réduisez la proportion d’os et ajoutez de la viande en conséquence.

N’oubliez pas que l’équilibre alimentaire se fait sur une semaine et non sur une journée. Le manque d’un composant de la ration une journée n’est donc pas un problème si vous l’ajoutez dans une ration suivante.


Les compléments pourquoi et dans quels cas :

Huile, de préférence d’origine animale type huile de saumon sauvage ou de krill, pour apporter des omégas 3 qui font défaut dans l’alimentation moderne. L’huile végétale n’apportera que des calories mais sera tout de même profitable au poil. Seule exception, l'huile de tournesol qui est une excellente source de Vitamine E

Vinaigre de cidre pour l’ensemble de ses vertus mais aussi pour contribuer au maintien d’une acidité gastrique adaptée à la digestion des os. A noter que la consommation de céréales, aliment basifiant, modifie l’acidité gastrique et compromet la digestion des os. C’est pourquoi un chien nourris aux croquettes ne doit jamais manger d’os même crus.

Algues sous la forme de Spiruline ou de Kelp pour ce qu’elles apportent en minéraux et oligo-éléments, notamment en iode nécessaire au bon fonctionnement de la thyroïde en ce qui concerne le Kelp. Attention à bien respecter les doses prescrites.

Ail pour son action anti-parasites interne et externe. L’ail peut se donner en gousse crue écrasée (1 gousse par semaine / 10 kg de poids) ou en semoule. Attention à ne pas dépasser une cuillère à café par semaine d’ail en semoule pour un berger allemand adulte.

Levure de bière/germe de blé en alternance, pour ce qu’ils apportent en vitamines du groupe B et en oligo-éléments, notamment en zinc.

Œuf pour l’apport en protéines, vitamines A et D

Petit-suisse, gruyère … pour le plaisir !

Extrait de moule verte (pendant la croissance) pour l’apport en chondroïtine et glucosamine composants des cartilages

Cynorrhodon pour l’apport en vitamine C nécessaire à la synthèse du collagène (constituant des ligaments) et dont le rôle semble de plus en plus validé en ce qui concerne la dysplasie coxo-fémorale

Kéfir ou lait fermenté pour les ferments lactiques qui équilibrent la flore intestinale à raison d’une cuillère à soupe par jour jusqu’à 6 mois (commencer par une demi dose pour l’habituer) puis 2 voire 3 cuillère à soupe adulte.

 


Télécharger l'article au format pdf (document soumis à copyrights, utilisable dans le cadre personnel et sous la responsabilité du propriétaire de l'animal)

Télécharger le tableau récapitulatif des repas d'un chiot BA en croissance au format pdf (document soumis à copyrights, utilisable dans le cadre personnel et sous la responsabilité du propriétaire de l'animal)


Débuter au Barf : introduction  Réussir la transition vers le Barf | Menus Barf pour chiens adultes

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.