Journal de la rééducation comportementale de Matcho

Home - Valcreuse- tout le blog-Journal de la rééducation comportementale de Matcho
Journal de la rééducation comportementale de Matcho
Matcho

Matcho

Lorsqu’il a quitté l’élevage, notre petit Matcho avait 9 semaines et avait tout d’un futur berger allemand de compagnie. Il était extrêmement attaché à l’homme, confiant et d’un naturel très pacifique et calme. Contre la promesse de suivre nos séances d’activités éducatives, nous avons donc accepté de le confier à une jeune femme novice mais à priori très motivée (à priori seulement).

3 mois plus tard nous avons été informées par un tiers qu’elle souhaitait se séparer du chiot parce que soi-disant elle avait sous estimé sa taille, sa puissance. Nous avons donc procédé à l’annulation de la vente et récupéré notre bébé.

C’est là que le bat blesse !

Matcho-Isa_161016

Matcho, 5 mois, de retour à l’élevage

Vu en urgence dès le lendemain par l’ostéo, Matcho présentait une fracture consolidée d’une côte et un enfoncement du sternum . Au fil des heures, les dégâts sur sa confiance en l’homme sont apparus. Heureusement, il s’est très vite “raccroché” à sa sœur Moka (restée à l’élevage) et à moi même. Une chance car on a pu commencer à reconstruire le mental de notre BB de + de 30 kg déjà sur cette mini base.

Après avoir évalué à peu près ses habitudes de réactions en situation de stress (évidemment l’agression de distancement) et avoir jaugé ce qui le mettait en état de stress (mauvaise humeur de l’humain, ton autoritaire, port du collier, proximité d’autres chiens …) nous avons décidé d’opter pour la patience et la construction d’une véritable routine. Ses seules activités se sont donc limitées à aller balader en liberté dans la campagne avoisinante en compagnie de sa sœur.

CR-osteo-Matcho_121016

Compte-rendu séance ostéo Matcho du 12/10/16


5 mois après son retour à l’élevage.

En 5 mois et malgré toute la douceur dont nous faisons preuve, la moindre élévation de la voix (jamais dirigée contre lui) le remet en état de stress :-/ Par contre il montre une relative confiance en nous lors des manipulations et apprécie énormément notre proximité. A ce stade, on peut considérer que c’est une victoire et va surtout nous permettre d’envisager d’élargir nos horizons de promenade puisqu’il est très à l’écoute de la moindre de nos demandes (rappel excellent).


8 mois après son retour à l’élevage

On progresse à vitesse lente mais on progresse. La réelle confiance que Matcho semble nous témoigner nous permet d’envisager désormais d’aller balader dans des lieux lui étant inconnus au risque d’y rencontrer des promeneurs. Matcho découvre l’eau et y prend beaucoup de plaisir ; c’est l’occasion pour nous d’évaluer un peu sa gestion des frustrations, un point qu’il va falloir travailler.


Fin juin 2017 : Nous découvrons avec une certaine tristesse que Matcho est également réactif … sur les enfants ! Nous ne saurons définitivement jamais vraiment ce qui lui est arrivé durant 3 mois, entre 2 et 5 mois, mais les dégâts sont considérables. Heureusement nous avons sa sœur Moka et son frère Mystic pour nous faire une idée de ce qu’il aurait pu – aurait du – devenir s’il était tombé dans d’autres mains car n’importe qui serait tenté de mettre ses comportements sur la lignée ou même sur la race ! Quoiqu’il en soit, cela s’ajoute à la liste de nos défis à relever.


Février 2018

Matcho étant en progression constante, nous avons pris le pari de l’emmener dans un entrainement à la confirmation organisé par la délégation de l’Indre du CCBA. Ce sera l’occasion de vérifier si le travail sur ses autocontrôles a porté ses fruits et s’il est capable désormais de se détourner d’une source d’excitation (les autres chiens en l’occurrence).

Première grande victoire. Tout s’est super bien passé y compris les manipulations. Matcho a supporté qu’on regarde ses dents et qu’on lui passe la toise sur le dos. Encore plus incroyable, il avait l’air heureux d’être sorti dans un nouveau contexte pour le moins inhabituel.

Ce chien est un résilient ! Félicitations mon gros ♥


Juillet 2018

La routine, la douceur, les balades sans autre enjeu que l’exploration, l’amour et … les doigts magiques de notre ostéo Maudéléonore Pépin ont fait des miracles. Petit Matcho frappé, enfermé toute la journée dans une caisse de transport est sorti de sa coquille pour devenir un vrai “matcho” pour le coup 🙂

2 ans quasiment auront été nécessaires pour réparer des dégâts causés en seulement 3 mois. La réactivité sur les enfants se limite désormais aux enfants turbulents et hurlants. Plus aucune trace de méfiance vis à vis des humains tant qu’ils ont un comportement pacifique à son égard. Ne subsistent que quelques appréhensions des manipulations mais à peine plus que n’importe quel autre chien non familiarisé. Tout ceci nous a convaincu de le présenter à l’examen de confirmation qu’il a réussi avec brio. C’est une grande victoire et une revanche il faut l’avouer.

De la mésaventure de Matcho, je garderai indéniablement des traces moi aussi à commencer par une méfiance accrue vis à vis des futurs propriétaires de nos bébés et une colère persistante contre les maltraitants, les usagers d’outils de torture physique ou psychologique.

Matcho était non replaçable en l’état lorsque nous l’avons récupéré au même titre que Melba d’ailleurs. Non ré éduqué il avait toutes les chances de devenir mordeur et particulièrement dangereux vu sa puissance et les déclencheurs de son agressivité. Et pourtant il n’avait été victime que de pratiques courantes : de quelques coups de pied mal placés comme en constate régulièrement les vétérinaires, de l’utilisation du collier étrangleur sur un chiot, de la non prise en compte de son stress face à des gamins un peu trop vivants, de l’absence de contacts avec des congénères et de la fameuse cageothérapie vantée par tant de propriétaires et de professionnels pour apprendre la propreté et éviter les dégâts dans la maison …

Dans cette histoire, le pire finalement c’est qu’elle est dramatiquement banale 🙁


Matcho

bravo ! c’est le n’importe quoi du témoignage ! visiblement il y a des tas de facteurs à l’origine des trouble de comportement de ce chien, mettre le coup de la cage en avant, c’est de la grosse bullshit !
“pourtant il n’avait été victime que de pratiques courantes” des coup de pieds et le collier étrangleur ? je ne savais pas que c’était courant…

Autant d’agressivité dans un commentaire et n’en retenir qu’une phrase me laisse penser que vous défendez la cage comme outil éducatif. Je comprends que ce témoignage vous pose problème mais cela ne lui enlève pas son authenticité.
Bonne continuation.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.