Programme des séances à vocation éducative

Eduquer pour adapter, gérer et épanouir son chien

Le centre d’activités et de formations canines La Comp’amie des  chiens® créé sous cette forme en 2016 n’est pas un centre d’éducation basique mais un centre de formations ayant pour vocation de socialiser, habituer, intégrer, protéger et développer le potentiel du chien grâce à une éducation et un mode de vie adaptés à sa personnalité et à ses besoins et la mise en place d’un relationnel apaisé et constructif avec sa famille.

La formation qui y est dispensée s’adresse aux propriétaires. Elle se déroule dans le cadre de séances à vocation éducative dirigées par un coach (entraineur) formé aux méthodes d’éducation respectueuses du bien-être animal et au comportement canin. Ces séances suivent un programme pré-établi ayant pour but d’adapter, de gérer et d’épanouir le chien au travers d’exercices, d’entrainements et d’activités.


Programme des séances

Ce programme s’adresse à tous les chiens de tout âge, toute race quelque soit leur problématique s’il y en a une. Il tient également lieu de règlement intérieur pour la participation aux séances.

Selon le cas les chiens sont suivis en séance individuelle ou en séance collective, le but étant qu’il soit possible de les accueillir en séances collectives au milieu d’humains et de congénères et que l’éducation reçue puisse être transposée partout et tout le temps.

Le déroulé des séances est relativement immuable. L’ambition est d’adapter, de gérer et d’épanouir le chien mais sans concessions à son bien-être et aux attentes légitimes* de sa famille humaine.

*La légitimité des attentes : nous entendons par là des attentes qui soient respectueuses des droits de l’animal. L’exploitation des compétences à l’excès, la réduction du rôle à celui d’un système d’alarme, d’une arme, d’un outil ou comme trophée sans autre considération et prise en compte des besoins n’entrent pas dans le cadre des attentes légitimes et seront toujours dissuadées au sein du centre La Comp’amie des chiens®.

Les attentes de la famille, une fois exposées, donnent lieu à des objectifs personnels qui sont intégrés au programme mais le socle commun reste l’adaptation à l’environnement et aux situations courantes et la gestion du chien pour sa sécurité et celle d’autrui. Si les objectifs personnels demandent un travail très spécifique, le chien sera suivi en séance individuelle.


Qu’entendons-nous par Adapter ?

Il s’agit de permettre au chien d’être serein et pacifique dans son environnement et face aux situations qu’il rencontrera durant son existence. L’environnement est rarement naturel et comporte des dangers et des interdits. Adapter à l’environnement garantit la sécurité du chien lui même et des autres en présence du chien. D’autre part les situations peuvent être stimulantes de certains instincts ou anxiogènes. Adapter aux situations permet d’éviter les morsures de prédation ou de protection. Cela suppose de se projeter dans l’avenir et d’imaginer ces situations pour pouvoir les reproduire et ainsi y préparer son chien.

Pour y pourvoir, le centre met à disposition des participants de nombreux objets permettant d’adapter le chien à ce qui compose son environnement :

  • Vélo
  • Déguisements
  • Béquilles
  • Parapluie
  • Toise, lecteur de puces
  • Revolver pour la familiarisation aux coups de feu (usage réservé aux coachs)
  • etc, etc.

Tous les participants y ont accès librement et sont invités à chaque séance à vérifier l’absence de sensibilité et la bonne familiarisation.

En qualité de coachs notre intervention se limite à mettre ces objets à disposition et à enseigner la bonne façon de procéder pour obtenir une familiarisation. A ce sujet nous prônons l’habituation progressive avec association positive, jamais l’immersion.

Il en va de même pour les manipulations notamment les soins vétérinaires et la familiarisation à certaines situations courantes pouvant s’avérer anxiogènes ou excitantes telles que  :

  • la présence d’enfants qui courent et crient,
  • le fait de traverser une foule plus ou moins oppressante,
  • le fait subir des contacts impromptus (caresses, enserrements, toucher de la tête …)
  • aller dans une cage,
  • porter une collerette ou une muselière,
  • monter dans un transport en commun,
  • croiser des vaches, chevaux, moutons, vélos, joggers, personne en fauteuil roulant
  • etc. etc.

En qualité de coach, notre intervention se limite à mettre en scène ces situations lorsque cela est possible et à enseigner la bonne façon de procéder pour obtenir une familiarisation ou l’évitement.


Qu’entendons-nous par Gérer ?

Il s’agit d’apprendre à tout propriétaire comment garder son animal sous contrôle afin que celui-ci n’occasionne aucune nuisance. Gérer est obtenu en grande partie par l’adaptation mais Gérer suppose aussi d’avoir la coopération du chien, de pouvoir compter sur son obéissance aux consignes qui lui sont données. Dans certains cas l’obéissance peut même palier au manque d’adaptation. Par sécurité on emploie du matériel* pour gérer son chien. Cependant le matériel ne doit pas se substituer à l’enseignement des bonnes conduites ni à l’obéissance.

*Le matériel ne doit en aucun cas être source de peurs ou de douleurs. Ne sont pas acceptés les colliers étrangleurs, les colliers à pics ni les colliers électriques. Sont demandés à l’inverse un harnais confortable plutôt de type H ou Y ( pas de harnais norvégien sauf Animalin®), une laisse d’au moins 1,2 m, éventuellement une longe de 5 m et si possible une muselière de type Baskervilke adaptée à la taille du chien. Pour encourager à la coopération et renforcer les bons comportements sont demandés des friandises ou des jouets appréciés par le chien. L’usage du clicker est possible s’il est maîtrisé.

Les comportements et les consignes qui sont exercés et entraînés au centre sont :

  • Ne pas mordre, privilégier les signaux d’apaisement et l’évitement
  • Ne pas s’éloigner au delà d’une certaine distance
  • Ne pas détruire les objets
  • Respecter l’émotionnel, la communication et l’espace vital d’autrui
  • Jouer sans brutalité
  • Accorder son attention lorsqu’on est sollicité et donner la priorité aux consignes
  • Revenir au rappel
  • Marcher en laisse sans tirer
  • S’assoir, se coucher ou se lever sur demande
  • Attendre sans bouger
  • Monter sur quelque chose ou descendre
  • Rentrer dans quelque chose ou sortir
  • Laisser ou donner un objet
  • etc. etc.

Tous ces apprentissages ont pour but de garder la maîtrise du chien et de lui apprendre certains interdits et certaines règles de vie en bonne entente. Nous insistons toutefois sur le fait qu’en parallèle le chien devra pouvoir jouir de moments de liberté et de possibilités de prendre des initiatives. Il devra également être satisfait en permanence dans ses besoins sociaux et affectifs. La satisfaction de ces besoins, ainsi que celle des besoins physiologiques et sécuritaires, ne doit jamais être conditionnelle à l’obéissance.

Pour l’enseignement de ces consignes et de ces règles seuls le renforcement positif et accessoirement la punition négative, qui consiste à priver temporairement le chien de ce qui le motive pour lui redonner lorsqu’il adopte le bon comportement, seront expliqués, démontrés et mis en œuvre au sein du centre. Toute autre méthode d’éducation y est bannie. L’usage du langage verbal est également fortement encouragé. Les chiens comprennent le sens des mots pour peu qu’on se donne la peine de leur apprendre et de leur parler.

En qualité de coachs, notre intervention se limite à expliquer, démontrer et aider à la mise en œuvre des méthodes d’éducation au renforcement positif et à la punition négative. Nous accompagnons les personnes vers l’autonomie. Cela signifie que nous leur enseignons comment obtenir le résultat qu’elles ambitionnent, leur montrons au besoin avec l’un de nos chiens ou si nécessaire avec le leur, partageons nos astuces, les regardons faire et les corrigeons. Nous nous faisons également l’interprète de leur chien si sa communication n’est pas prise en compte ou comprise afin de maintenir ou rétablir une interaction positive mais nous n’éduquons jamais nous mêmes leur chien. Les personnes viennent au Centre pour se former et s’entraîner. Elles viennent acquérir des connaissances, suivre un programme et obtenir du soutien lorsqu’elles sont en difficultés.


Qu’entendons nous par Épanouir ?

Il s’agit autant de développer le potentiel du chien que de lui offrir l’occasion de satisfaire ses différents besoins et de prendre du plaisir. Cela pourra se faire en pratiquant les activités proposées en seconde partie de séance.

Les activités canines sont à l’origine des différentes disciplines sportives auxquelles le chien pourra s’initier au sein du centre sans aucun objectif de compétition.

Selon les prédispositions raciales et les personnalités certaines activités seront préférées spontanément par le chien. Elles pourront être privilégiées pour lui sans pour autant négliger les autres car un chien n’est pas qu’un nez, des pattes ou une gueule, c’est un tout. Nous considérons que c’est au prix d’un travail global entraînant autant les compétences physiques que cognitives que l’on peut considérer l’éducation comme une source d’enrichissement et d’épanouissement.

Dans l’idéal, à l’issue du programme, tout chien devrait pouvoir passer le CSAU (certificat de sociabilité et d’aptitudes à l’utilisation), le pass Agility ou le brevet d’obéissance et être même capable de suivre une piste à la demande. Nous en serions enchantées car cela permettrait de valider le bien-fondé et le bien-mené du programme et nous accompagnerons toute personne désireuse d’aller jusque là. Cela sera également très valorisant pour le chien si tant est que la chose lui soit amenée comme une occasion de montrer ce qu’il sait faire.


Importante parenthèse à propos du développement des compétences et du/des rôles du chien

Les compétences seront essentiellement développées dans le domaine qui plaît au chien sans que celui-ci ne soit réduit à la pratique d’une activité exclusive. Nous insistons sur le fait que les activités pratiquées ne doivent jamais asservir le chien à une discipline. Nous insistons également sur le fait que les activités pratiquées ne doivent pas le frustrer dans ses besoins sécuritaires (être en confiance dans son environnement et en toute circonstance), affectifs et sociaux (avoir une place dans une famille, et y être respecter, tisser des liens d’amitiés, communiquer et être compris). Il s’agit de lui permettre de réaliser son potentiel et d’investir un rôle qui fera sa fierté et celle de sa famille afin d’enrichir son existence.

Ce rôle ou ces rôles qui sont bien souvent à l’origine du choix d’une race, d’un type et d’un individu (la compagnie, la garde et la protection des biens, la défense et la sécurisation des personnes, la chasse … ) ont une fâcheuse tendance à définir exclusivement le chien et à conditionner toutes les interactions avec lui. Le chien y aura souvent été encouragé dès la première seconde. La participation à nos séances sera l’occasion de réfléchir aux rôles implicitement confiés au chien. Les rôles réducteurs, ceux qui compromettent la sécurité du chien ou son bien-être seront systématiquement découragés par le centre. La participation à nos séances sera aussi l’occasion de réfléchir aux vocations frustrées qui se manifestent par des comportements-réponses chez le chien. Le chien élève,  le chien soldat, le chien boiteux … doivent interroger sur les désirs d’enseigner, de commander ou de soigner que l’on ne peut assouvir autrement qu’à travers son chien.


Quelles sont les activités proposées ?

Le centre ne permet pas d’initier à toutes les disciplines ni de pratiquer toutes les activités canines. Les disciplines sportives sont l’occasion d’exprimer les comportements de garde, de protection, de défense, de prédation ou des comportements de course, de saut, de travail en équipe qui sont intrinsèques chez tous les chiens avec des intensités qui sont propres à chaque individu.

Celles valorisant la poursuite, la saisie ou la protection des ressources* ne sont pas proposées par le centre car elles désinhibent la morsure et stimulent l’excitabilité. Ces comportements naturels pourront dans certains cas être exploités au travers de lancers de balle ou de Frisbee à petite dose lorsqu’ils s’expriment spontanément et intensément afin qu’ils soient codifiés et encadrés. Ils ne donneront toutefois pas lieu à entraînement mais juste à dépense énergétique et serviront d’objet de motivation pour l’entraînement des autres comportements.

*S’il est constaté que ce sont la poursuite, la saisie ou la protection des ressources qui motivent la famille autant que le chien, ils seront re-dirigés vers un centre qui prend la responsabilité de ce type d’entraînements. Nous insistons sur le fait que même si ces activités sont une source d’épanouissement commun au chien et à sa famille, elle le mettent en danger si par malheur il prend ce rôle trop à cœur et le remplit en dehors du cadre stricte d’un terrain d’entraînement.

Ce que nous proposons ce sont des initiations aux activités de course, franchissement d’obstacles, conduite d’un objet, flair ainsi que des activités mettant en avant la complicité et la connexion. Nous proposons donc des initiations à :

  • L’Agility
  • Les Hoopers
  • Le Treibbal
  • Le Mantrailing, la détection d’odeurs
  • Le « Do as I do »
  • L’Obé-rythmée
  • etc. etc.

Ces activités comblent presque tous les besoins canins et valorisent tout autant les immenses capacités des chiens. Rares sont ceux qui n’y trouvent pas matière à prendre du plaisir et à exprimer et développer leur haut potentiel. Nous insistons sur le fait que cette orientation de leur développement ne les prive aucunement de la possibilité d’exprimer leurs capacités puisque les activités proposées sollicitent leur sens, leurs muscles et leur réflexion. En outre la mise à contribution de leurs capacités cognitives permet de regarder le chien comme une véritable personne canine douée d’intelligence, de compétences insoupçonnées à côté desquelles on serait passé si on s’était limité à d’autres activités plus banales.


Conditions de participations aux séances collectives

Ne peuvent participer que les chiens âgés de 4 mois minimum, correctement primo-vaccinés, déparasités (vers intestinaux, puces), identifiés et en bonne santé. Les chiens adultes devront avoir reçu un rappel de leurs vaccins datant de moins de 3 ans. La vaccination antirabique n’est pas exigée. Les chiennes en chaleurs ne sont pas admises en séances collectives si des mâles y participent. Des séances totalement dédiées aux bébés entre 10 et 16 semaines sont également organisées par le centre en fonction des besoins. Elles sont uniquement axées sur la socialisation, la familiarisation et la mise en place d’une relation humain/chien basée sur l’attachement et la confiance.

Tout participant doit être inscrit. L’inscription permet de limiter le nombre de personnes et de chiens à un nombre adapté à la taille du terrain afin que la séance soit sécuritaire, agréable et constructive. Elle se fait par e-mail, sms, Messenger, appel téléphonique ou signalement lors de la précédente séance. Les inscriptions sont enregistrées dans l’agenda Google du centre consultable sur notre site internet. En cas de demandes d’inscriptions dépassant la limite que nous avons fixé pour une séance, une séance supplémentaire pourra être organisée à un autre horaire.

Important : Les chiens doivent avoir été détendus avant d’entrer sur le terrain. Une promenade d’au moins 15 minutes pour les adultes est conseillée afin de diminuer la charge émotionnelle et l’excitation. Cette durée est à adapter à l’âge et à l’état d’esprit du chien mais aussi à celui de son propriétaire qui devra pour sa part laisser ses soucis à la maison.

Équipement et circulation des chiens

Les chiens doivent être équipés d’un harnais confortable et d’une laisse ou d’une longe. Ils doivent être attachés durant les séances sauf indication contraire des coachs. Le travail en laisse n’a pas pour but de contraindre mais d’éviter les débordements. Il permet en outre de créer des habitudes pour un futur travail sans laisse.

Les chiens potentiellement réactifs doivent être équipés d’une muselière à laquelle ils sont familiarisés avant de pénétrer dans l’enceinte du centre. Ils ne peuvent être suivis qu’en séance individuelle (voir cas particulier des chiens réactifs).


Séances collectives pour les chiots

Les chiots ont accès à des séances collectives dédiées séparées des séances collectives pour adultes.

Ces séances sont orientées vers les familiarisations et la mise en place d’une relation basée sur la confiance selon le concept des V.I.S.A.G.E. Ce concept a été  développé par le centre et est expliqué dans un article consultable sur notre site internet. Les séances pour les chiots ont également pour but d’enseigner aux propriétaires les techniques d’éducation respectueuses du bien-être animal, les codes de la communication canine et de les sensibiliser aux besoins des chiens et du leur en particulier. Nous insistons sur le fait que les séances pour les chiots n’ont pas vocation à leur apprendre à marcher en laisse, s’assoir, se coucher ou rester sans bouger sur demande. Seuls l’aisance dans l’environnement, les auto-contrôles, l’inhibition de la morsure, l’emploi de l’évitement en situation d’inconfort, la motivation et la confiance absolue en sa famille sont visés en premier lieu avec l’espoir qu’une collaboration en découle dans un second temps. Il s’agit de poser les bases avant tout autre chose et surtout de tenir compte du développement comportemental des chiots.

Les séances collectives pour les chiots ne sont pas pour autant des récréations. Le jeu entre chiots y est permis sous surveillance et doit toujours rester du jeu pour les divers protagonistes. Il s’agit d’entretenir la socialité, pas de créer de la réactivité suite à de mauvaises expériences. Le jeu entre chiots doit être une occasion d’apprentissages allant dans le sens souhaité. Une attention toute particulière est donc demandée aux participants en ce qui concerne les différences de taille et de maturité.

L’âge limite de participation à ces séances n’est pas fixe cependant au delà de 8 mois, le chien sera dirigé vers les séances pour ados et adultes.

Ces séances durent en moyenne une heure et sont payables à la séance.  Elles ont lieu uniquement sur le terrain privé et clos du centre d’activités et de formations canines.


Séances collectives pour ados et adultes

Les ados et les adultes ont accès à des séances collectives dédiées séparées des séances pour les chiots. Elles sont orientées vers les apprentissages des bons comportements et le développement de la coopération et de l’obéissance aux consignes. La familiarisation aux situations et aux manipulations est vérifiée et travaillée au besoin en cours de séance. Les entraînements suivent un parcours matérialisé par des panneaux visant à rappeler les fondamentaux tant en matière de méthode qu’en matière d’objectif :

  1. Les pré-requis pour une séance constructive (communs avec les séances pour les chiots)
  2. Obtenir l’attention et la concentration (travaillées aussi en séances pour les chiots)
  3. Obtenir le rappel (travaillé aussi en séances pour les chiots)
  4. Obtenir une marche sans tirer en laisse
  5. Obtenir l’immobilité (réservé aux adultes)
  6. Obtenir les différentes positions (assis, couché et debout)

Les exercices sont tout d’abord travaillés de façon académique puis sont re travaillés dans le cadre des différentes activités proposées. Durant les séances sont évidemment enseignées les techniques d’éducation au renforcement positif qui permettront ainsi à chacun d’aller plus loin dans le dressage* et d’apprendre à son chien d’autres consignes.

*Dressage n’est pas un gros mot ! Lorsqu’il est question d’apprendre la signification d’une consigne et d’obtenir que le chien y obéisse il s’agit de dressage. L’éducation canine comporte du dressage, seule méthode permettant de garder le contrôle de son chien, de la familiarisation et de la socialisation. Ces trois aspects de l’éducation reposent toutes sur le conditionnement ou l’association. C’est l’usage du combo renforcement positif/ punition négative ou du combo punition positive/ renforcement négatif qui fait qu’un dressage est respectueux du bien-être animal ou qu’il ne l’est pas.

Durant les séances la nécessité de satisfaire les besoins fondamentaux du chien afin d’améliorer son mode de vie et éviter certains comportements désagréables de compensation est systématiquement rappelée.

Sont abordées également les causes de morsures afin d’y sensibiliser les propriétaires et ainsi contribuer à la prévention des risques d’accidents.

L’apprentissage de la lecture des postures et mimiques fait également partie intégrante de la formation afin de mieux comprendre la communication canine et y répondre adéquatement.

Durant les séances pour ados et adultes, c’est en fait tout ce qui rétablit la vérité sur l’origine des comportements et permet d’en finir avec les mythes et légendes sur la dominance et l’agressivité qui est enseigné en plus de l’obéissance.

Ces séances durent en moyenne une heure trente et sont payables à la séance. Elles ont lieu sur le terrain privé et clos du centre d’activités et de formations canines ou en extérieur, c’est à dire en milieu naturel ou urbain afin que l’éducation reçue puisse être transposée partout et tout le temps.


Les séances individuelles pour les chiots et les adultes

Bien que calquées sur les séances collectives puisqu’elles suivent le même programme, les séances individuelles sont adaptées au chien concerné en fonction de sa problématique éventuelle, de sa personnalité et de ses acquis et en fonction des objectifs des propriétaires s’ils sont très particuliers et demandent un travail spécifique.

Cas particulier des chiens réactifs sur humains et/ ou congénères

Ces chiens sont acceptés en séances individuelles uniquement et à condition d’être équipés et familiarisés à la muselière type Baskerville. L’idée étant de leur faire changer de point de vue sur les humains ou les congénères, la proximité avec ce qui déclenche leur réactivité est donc inhérente au travail.  Cette proximité devant être sécuritaire pour tous, le risque de morsure doit être nul.

La réactivité sur les congénères ou les humains peut avoir plusieurs origines. Qu’il s’agisse d’une mauvaise familiarisation/ imprégnation, de mauvaises expériences, de mauvaises associations ou d’une prédisposition raciale (méfiance de l’humain), il est peu probable qu’elle se règle en quelques séances. Nous insistons sur le fait que la « guérison » est entre les mains de la famille et qu’elle dépend de son implication et de son engagement sur la durée dans le travail de désensibilisation. Il durera plusieurs mois voire plusieurs années avec peu de chances de généralisations (surtout si on commence le travail de rééducation tardivement) ce qui signifie que le chien pourra petit à petit faire des exceptions à ses règles, exceptions pouvant devenir de plus en plus nombreuses si on fait le nécessaire. L’idée des séances est donc d’enseigner les méthodes permettant de créer ces exceptions et de fournir des pistes de travail pour les multiplier, pas de régler la problématique de la réactivité. Probablement qu’au bout de quelques séances nous ferons partie des exceptions mais cela ne garantie en rien que la réactivité disparaisse vis à vis des autres humains. Idem vis à vis d’un chien ayant aidé à renouer avec un relationnel apaisé, il peut faire exception, mais pas les autres congénères.

Ces séances individuelles durent en moyenne une heure et sont payables à la séance. Elles ont lieu principalement sur le terrain privé et clos du centre d’activités et de formations canines mais peuvent être organisées aussi en extérieur.

Comportement et responsabilités

Les participants au séances sont tenus à un comportement respectueux des personnes, des chiens et des installations. Une attention particulière est demandée lors de l’utilisation du matériel.

Les participants doivent également respecter la propreté des lieux et ramasser les éventuelles déjections de leur chien. Ils doivent donc être munis de sacs.

Les dégradations ou dommages provoquées par les personnes ou par les chiens incombent aux auteurs. La responsabilité du centre ne peut être engagée qu’en cas de manquement aux règles de sécurité.


COVID 19

Le port du masque est conseillé durant les séances mais non obligatoire puisqu’elles se déroulent en extérieur.

Une distance d’au moins 2 mètres est demandée entre les personnes. Si ces 2 mètres ne peuvent être respectés alors le port du masque est demandé même en extérieur.

Avant d’entrer sur le terrain, la désinfection des mains au moyen d’un savon bactéricide ou de gel hydro-alcoolique mis à disposition des participants est demandée.

Le port du masque est obligatoire à l’intérieur de la boutique.

La limite du nombre de personnes présentes simultanément dans la boutique est fixée à 4.


Bilan des acquis et des sensibilités

La première séance est toujours individuelle pour les chiens adultes. Lors de cette première séance est réalisé un bilan des acquis et des sensibilités afin de remplir la fiche de renseignements et de suivi du chien*. Selon ce bilan le chien est orienté vers des séances collectives ou des séances individuelles sachant que les chiens réactifs sur humains et/ou congénères ne sont acceptés qu’en séance individuelle.

*La fiche de renseignement et de suivi du chien comporte toutes les informations nécessaires ainsi que des récapitulatifs de chaque séance avec évaluation des sensibilités, des familiarisations, des apprentissages et des activités pratiquées. Complétée au fur et à mesure des séances, elle permet de visualiser la progression et de consigner les points faibles à travailler en priorité. Elle reste privée et la propriété du centre.