Socialisation : Quelle est la chose la plus importante à faire avec un nouveau chiot ?

Home - Valcreuse- tout le blog-Socialisation : Quelle est la chose la plus importante à faire avec un nouveau chiot ?
Socialisation : Quelle est la chose la plus importante à faire avec un nouveau chiot ?

Traduction de la vidéo Isabelle Persson

« Quand ils ramènent à la maison un nouveau chiot, la plupart des gens se focalise sur l’OBEISSANCE

Bien que l’entrainement à l’obéissance soit une bonne chose qui, commencé le plus tôt possible, mènera votre chiot au succès, ce n’est PAS le plus important pour élever un chiot.

Contrairement à la vieille croyance « vous ne pouvez pas apprendre de nouveaux exercices à un vieux chien » il n’y a pas d’âge limite pour l’entrainement à l’obéissance. Nous pouvons apprendre à un chien à s’assoir à 8 semaines ; nous pouvons apprendre à un chien à s’assoir à 8 ans.

Bien que l’entrainement sera facilité si votre chiot apprend correctement depuis le départ, vous pouvez atteindre le même niveau avec un chien plus vieux juste avec un peu plus de travail et de patience.

Donc plutôt que de vous consacrez exagérément à l’entrainement à l’obéissance, votre première priorité en tant que parent d’un chiot devrait être la

SOCIALISATION.

La socialisation créé des expériences positives pour votre chiot qui le prépare à vivre dans le monde des humains.

Beaucoup de propriétaires ne sont pas au courant que les chiots ont une période critique de socialisation. C’est une brève période durant laquelle les jeunes chiots doivent être confrontés à toutes les choses auxquelles ils auront à faire face et à accepter à l’âge adulte.

Dépendante du chiot, la période critique de socialisation se termine quelque part entre 12 et 18 semaines d’âge.

Ce qui se passe pour votre chiot durant cette importante période de son développement aura un impact direct et durable sur son aisance adulte.

Les chiots mal socialisés auront des problèmes de comportement. La sévérité de ces problèmes dépendra de chaque individu.

  • Résultat 1 : chien hyper excitable, qui ne se concentre pas, trop intense dans ses réactions
  • Résultat 2 : chien craintif, agressif, qui est submergé

Parce que cette période de socialisation est limitée dans le temps, elle devrait toujours être prioritaire sur l’entrainement à l’obéissance durant ce jeune âge.

Regardons de plus la socialisation ; il y a quelques points essentiels à garder à l’esprit :

1 – La socialisation n’est pas la même chose que l’exposition

Ce n’est pas suffisant de juste exposer votre chiot à beaucoup de choses, vous devez vous assurer qu’il vive une EXPERIENCE POSITIVE.

2 – Vous devez laisser votre chiot progresser à son rythme

Forcer votre chiot à vivre des situations avant qu’il n’y soit prêt impactera négativement ses expériences. Laissez votre chiot explorer le monde à son rythme. Vous pouvez l’encourager, le récompenser mais pas le précipiter.

3- Dans le doute augmentez l’espace (la distance)

Votre chiot n’a besoin d’être immergé (placé au milieu des choses) pour vivre une expérience positive. Si vous avez peur que la situation soit trop intense pour votre chiot, augmentez la distance.

4 – En socialisation , le plus est meilleur

Votre chiot a besoin d’autant de possibilités de socialisation que vous pouvez lui en donner avant que la période critique de socialisation se termine.

 

Maintenant que vous avez compris POURQUOI vous devriez socialiser et COMMENT vous devriez socialiser, vous avez besoin de savoir A QUOI socialiser.

La plupart des gens ont une vague idée que les chiots ont besoin d’être socialiser aux chiens, mais ce n’est qu’une petite partie de votre « checklist » socialisation.

Passons en revue quelques unes des catégories de base

Animaux

La partie la plus importante de cette section est la socialisation aux autres chiens

Dépendant de sa personnalité et de sa race, votre chiot devrait être socialiser partout à un nombre allant de 50 à 150 chiots avant d’atteindre l’âge de 16 semaines. Les races faciles peuvent se contenter de moins. Les races énergiques, exubérantes, anxieuses et les races ayant tendance à se mesurer aux autres ont besoin d’un nombre de rencontres plus important.

Chaque rencontre n’a pas besoin d’être proche et intime. Il est juste important d’apprendre à votre chiot qu’il existe des chiens qu’ils n’ont pas à rencontrer.

Essayer de socialiser à la plus grande variété de chiens que vous pouvez trouver de DIFFERENTS

  • âges
  • tailles
  • style de jeux
  • couleurs
  • et races

Les autres espèces d’animaux devraient également faire partie de votre « checklist » socialisation »

Manipulations

Au cours de leur vie, les chiens sont susceptibles d’être manipuler par les humains.

Il est très important qu’ils apprennent à aimer être touchés et être contraints par les humains, pour leur sécurité et leur bonheur et pour la sécurité des humains qui les manipulent.

Bruits

Rappelons nous que les chiots ont une audition plus sensible que nous. Socialisez les à des bruits variés en vous assurant qu’ils font des associations positives en couplant avec des choses « fun » tels que nourriture ou jeux.

Lieux et expériences

Si vous avez pour projet d’emmener votre chien à différents endroits durant sa vie, assurez vous qu’il est socialisé à ce type de lieux.

Personnes

Comme pour les chiens, vous devriez socialiser votre chiot à une grande variété de personnes.

Les caractéristiques qui posent souvent problème aux chiens sont : la barbe, les lunettes, les voix graves, les cannes, les gros manteaux, les bonnets, les accessoires inhabituels. Assurez vous qu’il est socialisé à tout ceci.

Surfaces

Pour gagner en confiance, votre chiot a besoin de marcher sur des surfaces variées. Souvent les nouveaux chiots sont portés et la socialisation aux différentes choses fait défaut de ce fait.

 

J’espère que cette vidéo vous aura aidé à comprendre l’importance de la socialisation. J’exhorte vivement chaque nouveau parent d’un chiot à les faire participer à des séances de socialisation dans une école du chiot qui utilise la récompense ne méthode dès 8 semaines si c’est possible. Même si vous maitrisez l’entrainement à l’obéissance par vous même, une telle école du chiot vous apprendra à obtenir le bien-être comportemental et vous guidera pendant le processus de socialisation »

Partages bienvenus !

N’hésitez pas à faire part de vos remarques et corrections éventuelles à la traduction, mon anglais étant scolaire.

Bonjour, cela aurais pu, être très bien, votre vidéo, mais en Français ! Tout le monde ne parle pas l’Anglais et nous sommes, vraiment en France,même si de plus en plus de monde ont semble t’il honte de le parler et de l’écrire . J’aime vos articles et votre site, c’est dommage que l’Anglais s’incruste la aussi.
Cordialement
Mme Thomas

Madame Thomas, le but de cet article était justement d’offrir une traduction à cette vidéo dont l’équivalent en français n’existe pas. Tout le texte qui suit est la traduction, pas un article personnel.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.