Préparer l’arrivée du chiot

Home - Préparer l’arrivée du chiot
Visit Us On FacebookVisit Us On GooglePlusVisit Us On Youtube

En attendant le jour J

Les conseils qui suivent sont ceux prodigués aux futurs propriétaires d'un chiot Berger Allemand né au Val de la Petite Creuse mais valent pour tout chiot quelque soit la race. Si l'éleveur a fait un autre choix que le "barfing" rien n'empêche de privilégier une alimentation plus naturelle et plus adaptée ; tout même y engage 😉


Conseils pour l'alimentation  |  Acquérir le matériel de base


Par Isabelle Persson

Lorsqu'il vous sera confié, votre chiot aura une dizaine de semaines et quelques habitudes que j'espère les moins mauvaises possible 😉

Prévoyez donc de créer un environnement qui ressemble à celui qu'il a connu et notamment un environnement adapté à la présence d'un chiot.

Pour commencer par le coin "dodo", je vous invite à opter pour une corbeille en plastique (pas d'osier s'il vous plaît) dans laquelle vous placerez un vetbed ou une épaisse serviette de toilette facilement lavable. Vous placerez cette corbeille dans un endroit calme ET rassurant, chambre à coucher ou salon où vous dormirez les premières nuits.

Concernant le coin "pipi" car il en faut un dedans, du moins temporairement : je vous conseille de prévoir quelques alèses et éventuellement un parc (type grand parc pour bébé humain en bois ou parc à chiot) où vous pourrez installer votre chiot lors de vos très courtes absences ou durant la nuit si l'environnement n'est pas sécurisé. L'apprentissage sur alèse ne retarde pas l'apprentissage de la propreté mais permet à un chiot aux sphincters immatures de se soulager sans dégrader votre intérieur et par conséquent votre humeur. Couplé à une éducation à la propreté (sorties en laisse à l'endroit souhaité, récompenses et éventuellement apprentissage d'un signal pour sortir), il permet de respecter le développement du chiot et vos sols.

Pour ce qui est de la nourriture et compte tenu qu'aucun de nos chiots n'est nourri aux croquettes, il vous suffira de faire le plein de cuisses de poulet, cailles et poitrine d'agneau ainsi que de viandes et abats variés auxquels vous aurez à ajouter quotidiennement 2 ou 3 cuillères à café de fruits et légumes mixés (les petits pots pour bébé humain bio font aussi parfaitement l'affaire pour démarrer) ainsi qu'1 comprimé d'Ostéocynésine® matin et soir durant sa croissance (se trouve en pharmacie humaine). Un livret avec tous les conseils vous sera remis avec les papiers de votre chiot ainsi qu'un tableau d'alimentation durant la croissance.

Petite parenthèse sur les jouets que nous espérons nombreux, méfiez vous des peluches non prévus pour des chiots et préférez leur des jouets à sons difficilement destructibles mais aussi des jouets à fourrer de pâté ou de fromage fondu, des os à mâcher ... que vous laisserez à sa disposition lors de vos absences.

Enfin, je vous demande de ne pas venir chercher votre chiot un soir de semaine à moins que vous ne soyez en vacances et du genre noctambule ! venez plutôt le matin au début d'une période de congés - si vous travaillez - afin de lui laisser le temps de prendre ses nouveaux repères. Dans tous les cas, ne laissez pas votre chiot plus de 4 heures consécutives seul et évitez lui les visites des curieux au moins les deux premiers jours pour limiter son stress.

Un petit tour par notre boutique pour faire l'acquisition du matériel de base plutôt que de l'acheter en grande surface, jardinerie ou site web est une façon de nous faire savoir que vous appréciez notre travail de sélection et de conseil et que vous nous encouragez à continuer. Merci d'avance 🙂

 


Echantillon de ce que notre boutique vous propose

 

Laisses, colliers, harnais ... pour la balade et l'éducation

Corbeille, tapis ... pour le couchage confortable

Gamelles selon les circonstances ...

brosses et accessoires d'hygiène ...

jouets en tout genre et notamment jouets à fourrer (Kong® par exemple), jouets à poursuivre (balles), jouets à tirer (tugs), friandises à mâcher ou rogner ...