La confirmation du Berger Allemand

Home - Valcreuse- tout le blog-La confirmation du Berger Allemand
La confirmation du Berger Allemand

L'examen de confirmation est à la fois une formalité et à la fois une épreuve selon que le chien aura été préparé à l'environnement où va se dérouler l'examen et aux manipulations durant l'examen, ou pas.


En effet, bien qu'il ne soit question que de vérifier que le chien adulte présente les caractéristiques du standard, les examens de confirmation sont organisés par les associations canines territoriales sous patronage de la Société centrale Canine ou par le club de race, le Club du chien de Berger Allemand, dans le cadre de manifestations qui ne sont rien d'autre que des expositions. Et qui dit exposition dit concentration de chiens et de personnes, ambiance bruyante potentiellement très anxiogène, autant de situations qui demandent une réelle familiarisation au risque de voir son berger allemand manifester des comportements de fuite ou de distancement par peur bien légitime. Il n'y a en effet rien de naturel à être immergé dans une cacophonie faite d'aboiements, de diffusions sonores le tout dans des halls d'expo amplifiant encore les volumes.

Selon la personnalité de son chien et selon ses expériences d'environnements variés, le lieu de la séance de confirmation doit être choisi en conséquence (le plus poche possible de ses habitudes) afin de ne pas causer un traumatisme pour commencer mais aussi afin de montrer son chien au mieux de son potentiel. Il va sans dire que si on le place en situation de stress très intense sans possibilité de s'y soustraire on peut obtenir des réactions non seulement contreproductives mais également dangereuses pour soi ou les autres personnes et animaux. Ce n'est pas une chose à prendre à la légère car cela compromettrait définitivement sa confirmation bien qu'il soit parfaitement stable et serein en circonstances normales. Il est encore de coutume de considérer que cette exposition à des agressions multiples (manipulations par un total étranger, ambiance très bruyante, promiscuité avec d'autres chiens inconnus et sans possibilités de faire connaissance dans les règles, stress des humains ...) constitue un excellent test de caractère mettant en évidence les sensibilités non désirables. C'est une erreur puisque l'absence de réactions de fuite ou de distancement dans des circonstances aussi peu naturelles et très anxiogènes montrent seulement que le chien a été désensibilisé (par apprentissage) ou qu'il a rendu les armes (impuissance acquise).


La problématique de l'environnement étant abordée, reste maintenant la problématique de la présentation au juge et du test du coup de feu qui fait partie de l'examen de confirmation du berger allemand.

Il est traditionnel de présenter le berger allemand avec un collier de type chaînette en position repos, ou éventuellement avec un collier plat juste pour la confirmation. Il est donc nécessaire d'apprendre à son chien à porter le collier bien que cela soit une source de douleurs et de blessures et lui apprendre surtout à ne pas tirer à l'extrême. Il est également traditionnel de présenter le berger allemand en avant du conducteur et non à son coté comme chez les autres races. Cela est indispensable en exposition organisée par le club de race et un peu moins vrai en exposition organisée par les associations canines territoriales. Dans tous les cas présenter le berger allemand en avant du conducteur ne signifie pas que le chien tracte mais juste que la laisse est tendue et que le chien marche fièrement devant. Il est traditionnel aussi de présenter le berger allemand au pas puis a trot, jamais au galop. Cela signifie que lorsque le juge demande à le voir aux allures le chien doit trotter régulièrement et le plus amplement possible. Enfin, il est traditionnel de présenter son berger allemand en statique, une position sensée mettre en valeur sa morphologie particulière et notamment ses angulations, sa position de croupe et sa hauteur de garrot. Cette statique doit être enseignée. Disons plutôt que cette acceptation des manipulations de ses membres doit faire l'objet, une nouvelle fois, de familiarisations afin que le chien ne se braque pas le moment venu et se laisse positionner correctement puis étirer vers l'arrière.

préparation aux expositions canines pour un berger allemand

>> Consulter l'article sur la préparation aux expositions


Pour un simple examen de confirmation il ne sera pas nécessaire d'entraîner des heures à la marche. Une activité physique normale suffit à muscler le chien et donc à le montrer au mieux de son physique. Attention par contre au surpoids qui peut grandement nuire à la fermeté des aplombs et à la ligne de dos que l'on souhaite droite, c'est à dire ni "voussée" (convexe, trop contractée) ni "cédante" (concave, trop décontractée), cette ligne de dos étant appréciée aussi bien durant la statique que dans le mouvement au pas et aux allures.


Vient maintenant le problème du coup de feu car le berger allemand est la seule race dont on apprécie la stabilité du caractère en fonction de son absence de réaction au coup de feu. C'est évidemment encore une affaire de familiarisation car un chien qui fuit le coup de feu est un chien normalement constitué qui prend de la distance vis à vis d'un bruit menaçant. Mais comme cette absence réaction au coup de feu reste inscrite dans les caractéristiques du berger allemand il faut donc habituer votre chien à ce bruit et lui faire comprendre que c'est sans danger. Pour cela rien de tel que de lui faire associer coup de feu et plaisir que ce soit par le jeu ou la distribution de friandises alimentaires afin que lors de l'examen il reste immobile ou manifeste de l'excitation mais surtout pas d'envie de fuir. A la maison, il est possible de l'entraîner avec des pétards assez puissants ; tout d'abord à distance élevée puis en la réduisant mais sans jamais aller en dessous de 20 mètres. C'est un entraînement qui doit être réalisé de façon sporadique. Une ou deux fois avant l'examen suffisent sauf si le chien démontre une très forte envie de fuir. Dans ce cas il faudra procéder à une désensibilisation en se faisant aider par une personne formée au comportementalisme.


Le dernier point qui demande de l'entraînement est l'acceptation des manipulations par un parfait étranger et notamment l'acceptation du contrôle de l'identification, des dents, du passage de la toise et de la présence des 2 testicules pour un mâle. Le problème de cette partie de l'examen est lié à l'attitude de l'examinateur. Il n'est pas rare que des juges soient encore emprunts de la conviction que l'animal doit être dominé et donc se soumettre à ces violations de son intimité sans broncher. Il n'est donc pas rare que ces manipulations soient pratiquées sans ménagement 🙁 C'est d'autant plus vrai si le juge est pris par le temps comme en manifestation organisée par les ACT.  Voilà encore quelque chose auquel il faudra familiariser votre berger allemand en faisant en sorte que ces manipulations soient tellement ordinaires et courantes qu'il acceptera que pour une fois elles soient faites par un étranger même rustre.


Il faut savoir que le club de race dispose de délégués qui organisent (normalement) des entraînements réguliers à la présentation aux expositions. La liste est disponible ici. Votre éleveur le fait peut être aussi. Renseignez vous auprès de lui. Au Val de la Petite Creuse nous le faisons.


Je vous propose maintenant un tableau récapitulatif de ces familiarisations et des points à prendre en considération pour le choix du lieu, du juge et de la date de présentation à l'examen sachant que l'examen de confirmation ne peut avoir lieu avant que le chien ait atteint l'âge de 15 mois pour le berger allemand.

A savoir également que certains juges sont spécialistes de la race (la liste ici)  tandis que d'autres sont "toutes races" ce qui peut jouer quelque peu sur l'appréciations des qualités et des défauts.

Le dernier point important concerne les points de non confirmation

Sont notamment REDHIBITOIRES :

• les problèmes de type physique ou comportemental et notamment les tailles non comprises dans la limite du standard (entre 55 et 60 cm pour une femelle et entre 60 et 65 cm pour les mâles) +/- 1 cm

• le port d'oreilles (oreilles tombantes)

• les problèmes de couleur (robe bleue, albinisme, présence de blanc)

• le manque de certaines dents

Plus de détails ici 


Démarches pour présenter son berger allemand à l'examen de confirmation

• S'informer des manifestations et choisir celle qui correspond le mieux en termes d'environnement familier pour son chien

→ organisées par les associations canines territoriales (consulter le site cedia)

→ organisées par le club de race (consulter le site du CCBA)

• S'inscrire et payer les droits

• Se présenter avec le certificat de naissance du chien et le formulaire de demande de confirmation (à télécharger ici)

• Une fois la confirmation obtenue, renvoyer le formulaire et le certificat de naissance remplis et signés par le juge à la Société Centrale Canine avec le règlement des frais (25 €). Un pedigree vous parviendra sous quelques semaines par retour. A partir de là, votre berger allemand pourra donner naissance à des chiots inscrits au LOF au titre de la descendance à condition de lui faire aussi passer les radiographies de dépistage des dysplasies et de lui trouver un mâle ou une femelle qui lui convienne.

Tout ceci n’étant pas obligatoire, n’est-ce pas ? Rassurez-moi, on peut très bien ne jamais faire confirmer son chien, non ?

Ce n’est absolument pas obligatoire. Si un chien n’est pas confirmé sa descendance est non LOF mais cela ne lui enlève rien à son inscription à lui. En fait la confirmation n’est nécessaire que si on souhaite faire reproduire.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.