Ce que peut cacher un chiot

Home - Valcreuse- tout le blog-Ce que peut cacher un chiot
Ce que peut cacher un chiot

Achèteriez-vous un chiot si vous saviez ce que cela cache et cautionne ?


Si vous saviez qu’il présente des risques :

→ d’être de santé fragile, voué aux traitements, peut être condamné à la chirurgie, destiné à ne vous accompagner que quelques minces années ? parce qu’il a été élevé dans le seul but de faire du bénéfice, a été soigné à strict minima, a survécu à ses conditions de naissance, de transport alors que d’autres non !

→ de devenir un adulte mordeur en puissance, un incurable craintif, une future victime de troubles du comportement ? parce que ses besoins comportementaux ont été négligé, qu’il a été arraché à sa fratrie et sa mère trop tôt, qu’il a connu des humains maltraitants …

→ de ne pas du tout ressembler à cette race qui vous faisait rêver ? parce que vous ne savez rien de ses parents !


Si vous saviez ce que vous encouragez comme mode de production et où va l’argent ?

→ à un vendeur sans scrupule qui n’hésite pas à vous cacher la vérité ?

→ à un trafiquant qui contribue à l’importation illégale de milliers de chiots produits dans les pays de l’Est dans des conditions innommables ?

→ à un producteur de « copies », en masse et à bas coût, toutes sorties de « ventres » qui finiront aux déchets une fois leur capacités de reproduction perdues ?

→ à un pseudo sélectionneur qui cache derrière ses portes auréolées de trophées un véritable camp de concentration ?

Et oui, l’élevage ça peut ressembler à cela 🙁


Il faut savoir qu’il n’existe pas de terme propre à l’activité de faire naître dans les règles de l’art, choyer puis passer le relais en prenant garde à combler les attentes tout en veillant au bien-être de ses petits dans leur future famille.

Par contre il existe des moyens de se prémunir, de vérifier à qui on a affaire, de ne pas tomber dans le piège de la publicité trompeuse :

→ Fuyez les salons et les animaleries et adressez-vous directement à un éleveur !

→ Concernant l’éleveur, exigez son N° de Siret

→ Faites une recherche avec ce N° pour vérifier qu’il s’agit bien d’une activité d’élevage (Code NAF = 0149Z), éventuellement faites une recherche au niveau des comptes de l’activité ce qui vous donnera une idée de la taille de l’établissement

→ Avec le nom de la personne, faites une recherche dans les moteurs de recherche, c’est fou ce qu’internet regorge d’informations

→ avec l’adresse faites une recherche Google maps pour avoir déjà une idée de la taille des installations

Un élevage de type intensif caché dans une zone industrielle


DEPLACEZ-VOUS sur place, à l’improviste si possible !

→ Regardez l’état des chiens sur le plan physique ET comportemental

→ demandez à visiter, demandez à voir plusieurs reproducteurs

→ vérifiez que l’élevage compte des animaux de tous âges, qu’il ne se débarrasse pas de ses vieux

→ Assurez vous que la mère vit avec ses chiots, renseignez vous sur elle en particulier

→ Relativisez les résultats d’expositions – un père ou une mère champion ne garantit rien – par contre demandez à voir les résultats des tests de santé requis pour la race


En prenant ce genre de précautions, vous éviterez les trafiquants, les élevages illégaux de fond de cour, les élevages intensifs et les soi-disant élevages passion ou familiaux qui n’ont rien à envier aux précédents.

Vous ne vous ferez pas ABUSER !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.